Découvrez sans tarder les ateliers !
Je découvre
Envie de vous former en illimité et gratuitement ?
Je découvre les Ateliers Gazouyi Pro

Tout savoir sur les RGO : Reflux Gastro-Oesophagien

Alimentation
Bébé buvant un biberon
Tout savoir sur les RGO : Reflux Gastro-Oesophagien

🔍 Le reflux gastro-oesophagien, aussi appelé RGO, est la remontée non volontaire d’une quantité plus ou moins importante du contenu de l’estomac dans l’oesophage et la bouche. Il peut entraîner des régurgitations à tout moment de la journée, même si bébé est à jeun. C’est un phénomène fréquent et sans gravité chez les nourrissons : deux tiers des enfants âgés de 4 à 5 mois présentent des régurgitations, contre 5% des enfants âgés de 10 à 12 mois.

On distingue néanmoins deux types de reflux avec des conséquences et des traitements différents :
✅ Les régurgitations (aussi appelées RGO simple), cas le plus fréquemment rencontré
Bébé présente des régurgitations dites physiologiques. Ces dernières sont banales et fréquentes (surtout après les repas) et bien qu’elles puissent être importantes elles ne font pas pleurer bébé et ne gênent ni son sommeil ni sa croissance.
Elles ne signifient pas que bébé n’a pas digéré ce qu’il vient de manger et peuvent être expliquées par le fait que la fermeture de son estomac ne soit pas encore très performante ou que la quantité ingérée, les positions ou l’agitation de bébé ont induit le rejet d’une partie du contenu de l’estomac.
Ce type de reflux ne nécessite qu’une prise en charge hygiéno-diététique et disparaît spontanément avec l’acquisition des postures verticales et de la marche.

🚨 Le RGO maladie, beaucoup plus rare
Contrairement aux régurgitations qui sont normales et physiologiques, le RGO maladie est un trouble sérieux qu’il faudra prendre en charge pour en limiter les conséquences et soulager votre bébé.
Il s’agit d’un reflux dont les régurgitations vont entraîner des conséquences négatives chez bébé telles que l’oesophagite, la facilitation ou l’aggravation de maladies respiratoires et ORL ou encore la survenue de malaises par réflexe vagal.
On le détecte dans un premier temps au travers des comportements de bébé : pleurs, refus de s’alimenter, perte de poids, agitation après la prise des biberons ou pendant le sommeil, etc
Ce reflux nécessite donc un suivi médical plus important avec des examens complémentaires ainsi qu’un traitement médicamenteux voire chirurgical, dans des cas exceptionnels.
Ce RGO maladie peut durer longtemps et engendre souvent une fatigue importante pour les parents, il ne faut donc pas hésiter à se faire accompagner et aider dans cette prise en charge.
👩‍⚕️Si vous avez le moindre doute au sujet du RGO n’hésitez pas à en parler avec votre médecin, votre sage-femme ou les professionnels de santé qui accompagnent votre bébé (orthophoniste, kiné, etc ).

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à consulter cet autre article : https://www.pro.gazouyi.com/articles-de-blog/que-faire-quand-un-enfant-ne-veut-pas-manger